Le blog de Portail de Provence

Accueillez , Aidez les oiseaux du jardin en automne et en hiver !

La présence d’oiseaux dans votre jardin montre que ce dernier se porte très bien.

Ceux-ci y apportent de la vie et sont magnifiques à observer.

En appliquant seulement quelques petits changements, votre jardin se transformera en un paradis pour vos oiseaux préférés.

Bruant zizi
le Zizi Bruant

Avant toute chose , un peu de respect !

Ce qu’il ne faut pas faire:

Utiliser systématiquement et abusivement insecticides, pesticides, herbicides et engrais.

Ils détruisent non seulement la base alimentaire des oiseaux, mais souvent les intoxiquent.

D’ailleurs, l’excès de fertilisants et de produits de traitement entraîne une diminution de la capacité de résistance des plantes face à certains insectes ou maladie.

En cas de besoin extrême, il faut utiliser des produits bio, maintenant disponibles dans le commerce.

Attention aux chats domestiques, surtout pendant la période de reproduction des oiseaux et la nuit où leur vigilance de ceux-ci est facilement prise en défaut.

Afficher l’image source
La terreur des jardins

Au demeurant un collier muni d’une double clochette,

ne nuit pas aux chats et alerte les oiseaux.

On peut aisément créer autour de la mangeoire que vous allez mettre en place une barrière anti chat , personnellement j’ai opté pour une collerette en grillage de poulailler (très économique et discret ) pour empêcher rongeurs et félidés d’accéder à la mangeoire que j’ai installée très haut dans un arbre , échelle indispensable : Courage !

collerette anti chats et rongeur pour une mangeoire

Silence !

Evitez de Tailler, élaguer, débroussailler, pendant les mois d’avril, mai et juin : Ce sont les mois où les oiseaux communs dans nos jardins couvent et élèvent leurs jeunes. Par ces opérations, on risque donc de détruire involontairement des nids occupés, alors qu’à cette époque aucune taille ne s’impose.

A table !

mélange de graines pour oiseaux
les graines des oiseaux

A chaque Oiseau , son menu : les oiseaux raffolent des graines de tournesol alors, mettez leur en.

Vous pouvez aussi les mélanger avec d’autres graines comme des cacahuètes, du maïs concassé, du millet, de l’avoine ou encore, pour les jours de fête, des amandes, des noix ou des noisettes ! Il va de soi qu’il ne s’agit pas de puiser dans votre placard de gâteaux apéritifs : toutes ces graines doivent être ni grillées, ni salées…

En hiver, pour les aider à supporter le froid, les oiseaux apprécieront de se nourrir de graisse végétale comme les blocs, colonnes ou pains à base d’huile de colza, de maïs, d’avoine, car la graisse végétale peut être mélangée avec des graines, des baies de fruits rouges, des insectes…

Sachez aussi que les oiseaux mangeront avec entrain des fruits abimés. En revanche, évitez les graisses animales, les graines de légumineuses (lentilles, pois…), le riz.

Réalisez des boules de graisses pour les oiseaux

Matériel et étapes de fabrication

Pour fabriquer des boules de graisses pour les oiseaux il vous faudra :

  • de la graisse animale ou végétale sans sel
  • des graines mélangées pour oiseaux
  • des noix brisées
  • des graines d’arachide
  • des graines de tournesol décortiquées et non décortiquées
  • un pot de yaourt
  • de la ficelle et un bout de bois
  • des coupelles ou une demi noix de coco
Afficher l’image source

Etapes de fabrication :

  1. Une fois les graines et la graisse mélangées, placer le bout de bois attaché à la ficelle dans un pot de yaourt vide.
  2. Remplir le pot de yaourt du mélange.
  3. Placer le pot au réfrigérateur.
  4. Démouler le contenu une fois qu’il est bien rigide et le placer dans une coupelle ou une noix de coco coupée en deux. Celle ci sera percée de deux trous pour l’attacher à l’aide d’une ficelle à la branche d’un arbre.
  5. Il est également possible d’enfoncer simplement un fil de fer avec une extrémité en forme de crochet avant que la boule ne se solidifie.
Mangeoir à oiseaux
les boules de graisses

Gite et couvert !

Le plus plébiscité le nichoir semi ouvert !

le nichoir semi-ouvert

Convient au Rougegorge, Rougequeue noir, Gobemouche gris, Bergeronnette grise…

Avec l’urbanisation toujours plus grandissante, les sites de nidifications se font de plus en plus rares. 

Installer un ou plusieurs nichoirs dans son jardin peut s’avérer être un bon moyen de venir en aide aux oiseaux et à notre faune locale en palliant à cette pénurie.

Les nichoirs « semi-ouverts » possèdent un trou d’envol vaste et sont prisés par le plus grand nombre.

Ainsi chacun peut agir en faveur de la biodiversité.

La LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur agit pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutte contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation.

Découvrez sur ce site internet comment agir à leurs côtés : Accueil – LPO PACA – Ligue pour la Protection des Oiseaux

Chez portail-de-provence.fr on adore les

“maisonnettespolo”

de notre ami Michel Bardon :

Les Maisonnettespolo

sont de jolies petites maisons en bois et/ou en métal,

peintes et entièrement faites à la main.

Nourrir les oiseaux uniquement en hiver

Les oiseaux sont autonomes pour se nourrir et capturent tous les insectes et larves qu’ils apprécient afin de nourrir leur nichée pendant les beaux jours.

Mais durant la période de grands froids, surtout si elle a tendance à durer, il est possible de les aider à se nourrir, mais uniquement durant ces mois hivernaux sinon, ils risqueraient de s’habituer et de ne plus chasser pour leurs petits le printemps venu.

On vous conseille la lecture de :

2006. Oiseaux remarquables de Provence : Ecologie, statut et conservation. Matthieu Lascève. Claude Crocq.  Benjamin Kabouche. Amine Flitti. Frank Dhermain. Editions Delachaux et Niestlé.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur facebook
Facebook

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Translate »

Vous ne souhaitez pas finaliser votre commande tout de suite ...

Entrez votre adresse mail pour sauvegarder celle ci .

Rechercher un produit

Je suis client

Je suis vendeur

Inscrivez-vous à notre newsletter

...et recevez gratuitement un ebook authentique de recettes de cuisine provençale datant de 1900 !

La Cuisinière de Provence : « Il n’est pas de famille ayant séjourné quelque temps dans le Midi, qui ne veuille emporter un manuel de cuisine traitant de celle-ci, telle qu’elle est pratiquée par les Cuisiniers du Pays . »
J.-B. REBOUL Chef de cuisine collecta 1 000 recettes Provençales et 365 menus  Enthousiaste, Frédéric Mistral félicita le cuisinier très cordialement.

L’inscription est 100% gratuite, l’ebook est également 100% gratuit. Une fois inscrit(e), vous recevrez occasionnellement des emails de notre part pour vous communiquer nos offres du moment, ventes privées et/ou nos articles de blog à ne pas manquer ! Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, en un clic !

L’inscription est 100% gratuite, l’ebook est également 100% gratuit. Vous recevrez occasionnellement des emails de notre part et pourrez vous désinscrire en un clic !